VisiConsult a participé à la conférence annuelle de la Société allemande pour les essais non destructifs (DGZfP) à Coblence, en Allemagne, du 22 au 24 mai 2017 avec une présentation de systèmes d’inspection hautement automatisés et a rejoint une table ronde avec le nom «NDT et Industrie 4.0 « .

La Société allemande pour les essais non destructifs (DGZfP) a accueilli la conférence annuelle à Coblence et a invité de nombreux représentants de différentes entreprises dans l’industrie des END. De plus, VisiConsult X-ray Systems & Solutions GmbH, spécialiste des systèmes standard et personnalisés dans le secteur de l’inspection industrielle par rayons X, a participé à la conférence annuelle et a apporté son savoir-faire sur «NDT et Industry 4.0» au cours d’une table ronde. Lennart Schulenburg, directeur des ventes et du marketing de VisiConsult a déclaré la position de VisiConsult. « La mise en œuvre d’Industrie 4.0 nécessite non seulement des interfaces de communication normalisées, mais aussi des solutions très flexibles. Pour maintenir une efficacité élevée et la fiabilité des essais, des systèmes spécialisés personnalisés à l’égard de la tâche particulière sont nécessaires », a expliqué Lennart Schulenburg concernant les défis de Industry 4.0 dans l’industrie de l’inspection.

VisiConsult a pour objectif d’intégrer les processus et développements de Industry 4.0 dans son portfolio et travaille sur de nouveaux concepts de stratégie depuis des années pour pousser l’industrialisation ainsi que la numérisation. Principalement dans l’industrie automobile, VisiConsult a pu intégrer avec succès des systèmes de test par rayons X entièrement automatisés. Ces systèmes identifient les défauts à l’intérieur des composants de manière automatique en utilisant la reconnaissance automatisée des défauts (ADR), les évaluations et les décisions individuelles. Cela offre une sécurité de processus élevée et une traçabilité complète.

En outre, l’avenir des CND classiques était en discussion. Le professeur Randolf Hanke, directeur du Fraunhofer IZFP, a déclaré dans son exposé que «le test au sens« classique »deviendrait moins important» et que le «contrôleur classique NDT ne sera nécessaire que dans des cas exceptionnels». Par conséquent, le Professeur Hanke déclare que l’industrie évolue, pilotée par Industrie 4.0. De cet fait, les entreprises doivent également développer leurs processus de travail et de production afin de pouvoir suivre le mouvement.